Événements

Bien que la recherche soit l’épine dorsale des travaux du COQES, ce genre de travaux ne peut se faire en vase clos. En tant qu’organisme du gouvernement provincial axé sur l’amélioration du secteur, le COQES reconnaît l’importance de la collaboration intersectorielle, du partage des connaissances et de l’organisation d’événements comme moyen de cultiver ces types de rapports.

De 2011 à 2018, le COQES a tenu une conférence annuelle réunissant des représentants des collèges et universités, du secteur de la maternelle à la 12e année, de différents ordres de gouvernement et d’organismes communautaires. Grâce à des ateliers interactifs, à des présentations et à des conférenciers de marque, nos conférences ont permis de partager des connaissances et des pratiques exemplaires tout en favorisant l’établissement de liens dans l’ensemble du secteur.

Le COQES a également organisé d’autres activités pour se pencher sur des sujets plus spécialisés, comme l’apprentissage et les métiers spécialisés, l’apprentissage intégré au travail, les voies d’accès des étudiants aux études postsecondaires et les liens entre l’enseignement supérieur et le marché du travail.

Le COQES continuera de chercher des moyens de favoriser la collaboration et les liens entre divers intervenants du secteur de l’enseignement postsecondaire et de l’enseignement en général.

Vous trouverez plus de détails sur les événements antérieurs et les présentations du COQES ci-dessous.

L’apprentissage intégré au travail dans les collèges et universités de l’Ontario : vouloir apprendre au travail, c’est possible – secteurs particuliers et processus optimal

Le vendredi 18 novembre 2016, le Centre d’études en enseignement supérieur canadien et international à l’IEPO, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle de l’Ontario ainsi que le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur tiendront un symposium d’une demi‑journée…

Sur le terrain : exploration de l’apprentissage et des métiers spécialisés

La question des « lacunes dans les compétences » semble dominer les discussions, mais il existe aussi des lacunes dans notre compréhension de la formation en apprentissage et des métiers spécialisés. Que réserve l’avenir à la formation en apprentissage et quelles leçons peut-on en tirer pour l’enseignement supérieur concernant l’intégration de l’apprentissage et du travail?