Catégories
Autre membres du personnel COQES Non classé

Janice Deakin et Julia Colyar — Présentation de la nouvelle feuille de route de la recherche du COQES

Nos nominations respectives aux postes de présidente‑directrice générale et de vice‑présidente, Recherche et politiques auront coïncidé avec de nombreuses étapes : si certaines étaient attendues, d’autres ne l’étaient pas du tout! La nécessité de concevoir un nouveau cadre de recherche stratégique pour orienter les activités du COQES au cours des trois prochaines années était prioritaire à nos yeux; toutefois, les contraintes liées à la pandémie ont pesé très lourd sur sa réalisation. À l’exemple de nombreux autres milieux, nous avons adopté des plateformes numériques et des stratégies de télétravail. Au cours des premiers mois dans nos nouvelles fonctions, nous avons mené de vastes consultations à distance auprès du gouvernement, des partenaires, des établissements d’enseignement postsecondaire, de notre conseil d’administration et d’autres parties prenantes. Nous sommes heureuses de vous faire part des résultats de ce processus en collaboration : Feuille de route de la recherche du COQES.

Les piliers de longue date du COQES en matière de recherche – l’accès, la qualité, la viabilité et la conception du régime – occupent encore une place prépondérante dans notre nouveau cadre. Ces grands domaines d’intérêt sont présentés de façon distincte pour rappeler leur importance dans le secteur de l’enseignement postsecondaire et leurs retombées sur celui‑ci, mais nos recherches ne cessent de montrer qu’ils sont tous liés les uns aux autres. Par exemple, il est impossible de se pencher sur la qualité d’un apprentissage en mode numérique sans tenir compte également des enjeux d’équité qui touchent les élèves en milieu éloigné ou les élèves dont la réussite dépend des services de soutien sur le campus.

Notre cadre comporte une gamme de projets assortis de divers échéanciers et niveaux d’urgence et dont l’objet consiste à guider la conception des politiques à l’échelle du secteur. Par exemple, des travaux sont en cours pour examiner les facteurs contextuels qui, actuellement, orientent l’enseignement postsecondaire en Ontario et à l’étranger. Les enjeux à l’étude sont l’effet de la COVID‑19 sur la transition des élèves vers les programmes d’études postsecondaires; le problème chronique des inégalités qui touchent les femmes dans le milieu universitaire; le perfectionnement des compétences des élèves et leur transition vers le marché du travail; et la mesure du rendement des établissements d’enseignement pour accroître les obligations redditionnelles à l’égard de la population. Tout ce travail repose sur les partenariats avec des établissements d’enseignement et des organismes dans l’optique de mettre au point de riches ensembles de données et d’y avoir accès.

Nos travaux attendus dans le domaine prioritaire que constitue l’accès recoupent des questions qui permettent au COQES d’élargir son interprétation de l’accès à l’enseignement postsecondaire et de l’équité dans celles‑ci : Qui a accès à l’enseignement postsecondaire? Quels sont les obstacles à l’accès et à la réussite? À quel moment du parcours d’études ces obstacles émergent‑ils et pourquoi? Quelles stratégies d’atténuation sont en place et dans quelle mesure règlent‑elles efficacement les problèmes? L’examen de ces questions est à la fois important et urgent, compte tenu des débats qui se déroulent dans le secteur et la société en général et qui influeront sur les politiques publiques.

Les élèves, les familles, l’État et les dirigeants des établissements d’enseignement y gagnent tous lorsque les indicateurs de qualité sont clairement définis, analysés et déclarés. Nos travaux dans ce domaine prioritaire porteront sur divers résultats en corrélation avec un enseignement postsecondaire de grande qualité, y compris le transfert des compétences acquises dans l’enseignement postsecondaire vers le milieu de travail et le rendement des investissements en lien avec l’enseignement postsecondaire en Ontario. La pandémie nous a donné une possibilité inespérée d’évaluer l’enseignement et l’apprentissage en mode numérique, pendant que les collèges et universités ont dû accélérer la mise au point de la capacité et du savoir‑faire en ligne. Nous cherchons à comprendre comment l’excellence peut être définie dans un milieu d’apprentissage en mode numérique et comment les établissements d’enseignement intègrent le perfectionnement des compétences aux activités d’apprentissage expérientiel et intégré au travail.

La viabilité du régime est un enjeu crucial aux yeux du secteur et de l’État. Dans ce domaine prioritaire, nous examinerons en quoi la différenciation et l’internationalisation interviennent dans la viabilité du régime. Nous menons un projet de recherche sur la situation des titres de compétences à l’échelle du secteur, dans l’optique d’interpréter la demande et l’offre dont font l’objet une gamme de titres de compétences proposés dans l’enseignement postsecondaire en Ontario. Outre l’intérêt que nous prêtons aux demandes des élèves et à leurs taux de réussite, nous nous pencherons sur ce qu’il en coûte aux élèves, aux établissements d’enseignement et à l’État afin de vérifier les hypothèses en matière de financement.

Notre cadre est ambitieux et stratifié. Étant donné la complexité des enjeux et nos intérêts, nous avons pris les mesures suivantes pour nous préparer à ce parcours :

  • Accroître la capacité et le savoir‑faire du COQES. Au cours de la dernière année, de nouveaux chercheurs et stagiaires aux études se sont greffés au COQES. Sur le plan professionnel, le vécu et les points de vue diversifiés des membres de notre équipe permettent de guider nos projets et nos démarches. Nous avons la chance de compter dans notre équipe des membres qui possèdent un savoir‑faire en analyse de données, en visualisation et en conception de recherche.
  • Former des partenariats avec des collègues du secteur. Dans le contexte de la conception de notre nouveau cadre, nous avons rencontré des dirigeants de l’Ontario pour discuter de questions et de priorités communes. Notre travail dépend des partenariats que nous formons avec les établissements d’enseignement, les organisations et les organismes communautaires. Nous avons hâte de poursuivre ces discussions.
  • Revendiquer en faveur de la création d’une infrastructure de données de grande qualité en Ontario. Les données sont au cœur des travaux du COQES visant à mettre au point des recommandations et analyses factuelles en vue de rehausser l’enseignement postsecondaire en Ontario. L’accès aux données en Ontario pose constamment problème. Afin d’améliorer les services rendus aux élèves, aux familles, aux employeurs et à l’État, le COQES continuera d’attirer l’attention sur les occasions de recherche qui découlent de l’accès aux données.

Nous vous invitons à consulter le Plan de recherche du COQES 2021–2024 et Sommaire de la feuille de route de la recherche stratégique 2021–2024 pour obtenir des précisions sur certains projets et leur échéancier. Nous espérons également que vous continuerez de consulter notre site Web pour lire les blogues et rapports que nous publions.

Janice Deakin est présidente-directrice générale; Julia Colyar est vice-présidente, recherche et politiques au Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *