Catégories
Blogueurs invités

Joe Henry – Un moyen plus judicieux d’éduquer les étudiants au sujet de l’avenir

Récemment, les médias se sont largement intéressés à la question de la formation et du perfectionnement des compétences. Il faut sans contredit apporter des améliorations au système afin d’assurer un meilleur lien entre les diplômés et les emplois disponibles. On pourrait penser à fournir une meilleure information sur le perfectionnement professionnel aux étudiants du secondaire, à modifier le paradigme dominant dans l’esprit des parents relativement à la valeur de l’apprentissage appliqué qu’offrent les établissements d’enseignement postsecondaire et à promouvoir l’importance d’un apprentissage tout au long de la vie et de la capacité d’adaptation, ainsi que des possibilités d’apprentissage intégrés au travail et des cours sur la réflexion créative, l’esprit d’entreprenariat et l’innovation.

Tous les ans, lorsque j’accueille de nouveaux étudiants sur le campus, ils me racontent le processus qu’ils ont suivi pour décider dans quel programme s’inscrire. Certains évoquent les conseils reçus de leurs parents, de leurs amis ou de leurs enseignants, mais plusieurs étudiants ne savent simplement pas pourquoi exactement ils ont choisi leurs programmes. D’ailleurs, les recherches révèlent que la principale raison d’abandon des études postsecondaires est l’indécision quant à la carrière. Pour moi, cela signifie que nous devons mieux outiller nos étudiants en leur fournissant le plus tôt possible de l’information au sujet des options de carrières qui correspondent à leurs forces. Dans mon établissement, nous avons mis au point certains outils en ligne pour appuyer leur prise de décision en leur fournissant une image plus complète d’eux-mêmes et de leurs objectifs. Legénérateur d’idées, par exemple, aide les étudiants à comprendre leurs intérêts et leurs préférences en matière professionnelle.  Un pas dans la bonne direction – à l’automne,  l’Association des conseillers d’orientation de l’Ontario publiera What’s Next? Your Guide to Career/Life Planning in Ontario, une boîte à outils pour les parents et les étudiants décrivant les options offertes à la fin du secondaire.

Par ailleurs, les enfants se tournent souvent vers leurs parents pour les conseiller quant à leur carrière, mais les parents ne disposent pas toujours de renseignements sur les différentes options offertes après le secondaire. Récemment, alors que je parlais des différentes options de grades pour les étudiants de nos collèges, un parent m’a dit « oui, mais il ne s’agit pas de véritables grades ». À vrai dire, les grades axés sur l’apprentissage appliqué qu’offrent nos collèges sont tout aussi réels que tous les baccalauréats décernés par les universités traditionnelles. Je dirais même que ces grades sont encore plus réels compte tenu de leurs liens concrets avec l’industrie, ainsi que le milieu du travail, les stages et les  programmes d’enseignement coopératif.

En conclusion,  nous devons modifier notre conception au sujet des compétences associées au monde du travail futur. Il ne s’agit pas simplement de suivre de la formation pour acquérir des compétences. Il s’agit de recevoir la formation nécessaire pour acquérir les compétences requises maintenant ET dans le futur. Pour ce faire, il faut insister sur l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie et outiller les étudiants de nos programmes scolaires de sorte qu’ils puissent s’adapter aux nouvelles conditions, tout particulièrement dans le contexte d’une économie mondiale ultracompétitive.

Je suis fier d’œuvrer au sein du système d’enseignement postsecondaire en Ontario. Nous avons travaillé fort pour apporter un meilleur soutien à nos étudiants de sorte à assurer leur succès et à promouvoir l’innovation. Nous connaissons mieux nos étudiants que jamais et nous avons mis au point des programmes de calibre mondial. Cependant, en renseignant nos étudiants et leurs parents le plus tôt possible au sujet des options à leur disposition, on pourra assurer une meilleure concordance entre les étudiants et leurs carrières pour qu’ils puissent contribuer à bâtir notre province et notre nation.

Joe Henry, est un Fellow de DiverseCity de 2012 auprès de Toronto CivicAction et vice-doyen de la réussite des étudiants au Sheridan College. Il est titulaire d’un doctorat en éducation supérieure de la Northeastern University.

À notre avis, les blogueuses et blogueurs invités expriment leurs propres avis, et pas nécessairement ceux du COQES.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *