Catégories
Non classé

Qui décerne les grades? Survol du paysage évolutif des titres de compétences en Ontario

Le rapport Qui décerne les grades? Survol du paysage évolutif des titres de compétences en Ontario a été rédigé par Julia Colyar, Ryan Tishcoff et Janice Deakin du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur.

Un nouveau rapport du COQES décrit en détail l’histoire de l’expansion des titres de compétence en Ontario

Un nouveau rapport du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) décrit les influences qui ont façonné les offres de titres de compétences dans les collèges et les universités de l’Ontario au cours des dernières décennies. Le rapport Qui décerne les grades? Survol du paysage évolutif des titres de compétences en Ontario explore les facteurs qui ont influencé la décision initiale du gouvernement d’étendre l’octroi de grades dans le secteur collégial et décrit comment le secteur postsecondaire a évolué depuis. Cette toile de fond permet de contextualiser les changements que le ministère des Collèges et Universités (MCU) envisage d’apporter à la gamme de titres de compétences disponibles pour les étudiants du postsecondaire en Ontario, notamment en élargissant l’octroi de grades décernés par les collèges. Il met également en lumière les questions liées aux titres de compétences qui devront être examinées dans les mois et les années à venir.

À l’automne 2021, le gouvernement de l’Ontario a annoncé la Loi de 2021 visant à soutenir la population et les entreprises : un plan omnibus visant à réduire les formalités administratives et prévoyant des changements réglementaires et politiques dans tous les ministères. La partie de cette loi relative au MCU porte sur l’amélioration de l’accès des étudiants à des programmes de haute qualité qui les préparent au marché du travail. Plusieurs options ont été cernées en vue d’atteindre cet objectif, notamment l’augmentation du nombre de grades décernés par les collèges de l’Ontario, l’élargissement du pouvoir de décerner des grades et le développement des titres de compétence offerts par les collèges de l’Ontario afin d’inclure potentiellement des maîtrises appliquées et des grades de baccalauréat de trois ans.

Le débat sur l’élargissement de l’octroi de grades au niveau collégial reprend et prolonge les discussions politiques qui ont lieu depuis des décennies. Les changements apportés à l’offre de titres de compétences ont historiquement été motivés par une combinaison de facteurs tels que la demande des étudiants, les inscriptions, les taux d’obtention de diplômes, le coût, les besoins du marché du travail et l’emploi. Un examen du paysage postsecondaire actuel de l’Ontario a permis de cerner deux questions qui méritent d’être étudiées dans le cadre des décisions relatives à l’expansion des grades : les coûts et les besoins du marché du travail.

Si l’expansion de l’octroi de grades dans les collèges de l’Ontario a lieu, celle-ci devrait être abordable pour le gouvernement, les établissements et les étudiants. Et l’octroi de nouveaux grades devrait correspondre aux besoins du marché du travail et aux attentes des employeurs. Le présent document servant de survol et d’introduction, le COQES abordera les questions suivantes dans deux rapports à venir :

  • Quels sont les coûts (pour le gouvernement, les établissements et les étudiants) de l’expansion des titres de compétences?
  • Que révèlent les inscriptions des élèves, les taux d’obtention de diplôme et les résultats en matière d’emploi en ce qui concerne l’alignement ou les écarts entre le paysage des titres de compétences de l’Ontario et le marché du travail?