Catégories
Autre membres du personnel COQES

Titulaires ontariens de doctorat, promotion de 2009

Titulaires ontariens de doctorat,
promotion de 2009
Que font-ils à l’heure actuelle?

Certains soutiennent qu’il ne vaut pas la peine d’obtenir un doctorat et que les occasions d’emploi pour les diplômés sont rares après avoir passé plus de 23 ans sur les bancs d’école. Est-ce vrai?
 
Nous avons communiqué avec les titulaires de doctorat ayant obtenu leur diplôme d’une université ontarienne en 2009. Il y avait 2 310 diplômés. Ils avaient eu six ans pour intégrer le marché du travail.
 
Nous avons utilisé une méthode sur internet pour découvrir qui ils sont et ce qu’ils font en 2015.

Ils réussissent mieux que
vous le croyez.

Emploi

29 % enseignent à l’université

À l’heure actuelle, environ le tiers des titulaires ontariens de doctorat de la promotion de 2009 enseignent à temps plein (emplois permanents ou menant à la permanence) dans une université.

21 % occupent d’autres emplois
dans le milieu universitaire

Comme chercheurs, conférenciers, enseignants au
niveau collégial et administrateurs.

=50 %
travaillent dans le
milieu universitaire

35 % travaillent en dehors du
milieu universitaire

Fait important pour l’économie de l’Ontario, 35 % des diplômés de la promotion de 2009 travaillent dans le milieu des affaires, diverses industries et le secteur public autre que l’enseignement supérieur.

Au nombre des principales industries, mentionnons les sociétés d’ingénierie,
les soins de santé, le gouvernement,
la recherche scientifique et les services
de consultation.

15 % : Aucun renseignement

Il est probable que ces diplômés travaillent à l’extérieur du milieu universitaire, sont au chômage ou sont sortis complètement du marché du travail.

Lieu

Les titulaires ontariens de doctorat occupent des emplois partout dans le monde.
 
Du reste, un tiers travaille ailleurs au Canada, un tiers travaille aux États-Unis et un tiers se trouve dans d’autres pays et continents.

50 % travaillent en Ontario

17 % travaillent dans le
reste du Canada

17 % travaillent aux
États-Unis

17 % travaillent dans le
reste du monde

Université

82 %

des titulaires de doctorat ont obtenu leur diplôme d’une des sept universités ontariennes qui se démarque par l’intensité
de ses activités de
recherche.

18 %

ont obtenu leur diplôme d’une des neuf autres universités ontariennes. Les quatres autres universités ontariennes ont produit aucun doctorat.

Champ d’étude

61 % STIM et santé

22 %
Sciences

19 %
Génie

10 %
Santé

8 %
Maths et informatique

2 %
Agriculture

39 % Autres champs
d’études

16 %
Sciences sociales

10 %
Sciences
humaines

5 %
Éducation

4 %
Affaires

4 %
Autre

Sexe

50 % Hommes

42 % Femmes

8 % : Aucun renseignement

Une réponse sur « Titulaires ontariens de doctorat, promotion de 2009 »

Very interesting. Among other observations the apparent parity between men and women stands out. Also, a question: educating to educate, or educating to do? The 50% of Ph.D.s employed in university. Yes, much of our research is done in and around universities, but the limited career paths outside the university environment merits some attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *